Arthur Remy - Urbanisme et Grand Paysage

Arthur Remy – Urbanisme et Grand Paysage

À Propos

Consultant en urbanisme et grand paysage, Arthur Remy assiste des collectivités territoriales, en intervenant sur trois champs de définition de l’aménagement : la conception, la programmation et la faisabilité, le planification territoriale, et enfin la prospective et la stratégie. Dans une logique d’aller retour entre le site et son territoire, entre le temps long et le temps du projet, entre stratégie territoriale et aménagement, son intention est de créer les conditions de réalisation des projets à toutes les échelles.

Ses expériences lui permettent d’appréhender les territoires à diverses échelles : îlot, quartier, ville, agglomération, grand territoire. Ses compétences concernent :
> l’analyse fonctionnelle du territoire,
> le cadrage politique de projet urbain et/ou paysager,
> la conception et la programmation de quartier et d’espace public,
> l’élaboration de schéma de gouvernance et l’animation de dispositif de coconstruction des politiques publiques,
> la mise en réseau et le conseil aux élus et acteurs du territoire.

Diplômé en urbanisme et aménagement du paysage, son parcours a toujours su imbriquer le paysage et l’urbanisme aux dynamiques d’un territoire. Il s’est donc toujours mobilisé en faveur des territoires ruraux et périurbains, en accordant un regard particulier aux relations entretenues entre la ville et la campagne, notamment :
> aux qualités de cadre de vie dans l’urbanisation en milieu rural ;
> au maintien des grands paysages et des continuités formelles et spatiales entre urbain et paysage ;
> aux relations entretenues entre la ville et la campagne, notamment sur la préservation des terres agricoles et des paysages agraires.

Finalement, sa démarche vise à repenser les relations entretenues entre le développement urbain et les caractéristiques géographiques et historiques d’un lieu. Les qualités d’habiter, les qualités de vie sont autant de données qui, pour lui, sont primordiales à la définition d’un projet. Aussi, son engagement en tant qu’urbaniste est d’accompagner les élus vers la définition d’un projet de territoire, qui fédère la demande en habitat individuel, la production agricole, la consommation foncière, l’attractivité économique du territoire, l’exigence vis-à-vis du cadre de vie et du paysage.