Arthur Remy - Urbanisme et Grand Paysage

Arthur Remy – Urbanisme et Grand Paysage

Centre-bourg / Varennes-sur-Allier

Équipe: Mandataire de l'équipe composée de Filigrane Programmation, Wild Architecture, INGETEC et DONATIVO
Maîtrise d’ouvrage : Commune de Varennes-sur-Allier
Dates : en cours

 

Objectifs

Varennes-sur-Allier, 3630 habitants, joue un rôle structurant dans le territoire du Val d’Allier. Comprise à mi-chemin entre Vichy et Moulins, elle rayonne pour structurer un bassin de vie.

En 2015, la fermeture, de la base aérienne a signé une forme de déprise du territoire communal, en entrainant la perte de 460 emplois. Si elle n’a pas été sans conséquence pour Varennes-sur-Allier, la commune a su rebondir et impulser une dynamique de projet : écocentre sur la base aérienne, requalification des entrées de ville, etc.

Parallèlement, les élus se sont interrogés sur le devenir du centre-bourg. Si la RN7 et sa traversée a toujours été pour Varennes-sur-Allier et son centre-bourg une contrainte forte, la réalisation d’un déviation impulse des possibilités de changements et d’avenir.

Démarche & Résultats

Dans le cadre de cette démarche, il convient d’associer deux enjeux majeurs. D’abord, de garantir la transversalité de l’approche. La reconquête du centre-bourg ne peut être seulement un projet d’espaces publics. La réflexion doit également associée la dimension de l’habitat, du commerce et de l’économie, du niveau de services et d’équipements, de la qualité de desserte et des mobilités. L’ensemble de ces paramètres ont été étudiés pour conclure sur un fort déficit d’image pour le centre-bourg, lié à la vacance, à la non mise en valeur des commerces et du fort niveau de services, ou encore à une forte présence de la voirie dans l’aménagement. Cependant, les nombreux usages  en son sein garantissent une attractivité à la commune.

Parallèlement à cette approche transversale, la mise en œuvre d’une concertation a permis d’engager un processus de décision horizontal. La question de la reconquête d’un centre-bourg pose nécessairement la question de ses usages et de son appropriation par les habitants. Plusieurs temps ont été organisés pour recueillir leurs attentes et souhaits. Cette concertation a mis en exergue trois points essentiels : retrouver un lieu fort dans la vie du centre-bourg, partager et sécuriser la rue et l’espace public, et enfin mettre en exergue la jeunesse. Un groupe de 8 habitants a également été associé à la définition du projet.