Arthur Remy - Urbanisme et Grand Paysage

Arthur Remy – Urbanisme et Grand Paysage

PLUI de la Zorn

Agence commanditaire : Territoires Durables - Conseil
Maîtrise d’ouvrage : Communauté de Communes du Pays de la Zorn
Dates : de Sept. à Déc. 2016

 

Objectifs

Compris entre Saverne et Strasbourg, le territoire de la Communauté de Communes du Pays de la Zorn est irrigué par l’A4 et se caractérise comme un espace de transition entre le premier pôle urbain alsacien et les territoires plus ruraux des coteaux. Le territoire reste particulièrement marqué par l’agriculture, une activité très développée, sur laquelle repose l’essentiel de l’économie du territoire. En élaborant son Plan Local d’Urbanisme Intercommunal, la Communauté de Communes du Pays de la Zorn souhaite donc se doter d’un outil pour maîtriser l’urbanisation de son territoire et protéger les espaces agricoles.

Démarche & Résultats

Le territoire de la Communauté de Communes du Pays de la Zorn est inclus dans l’unité paysagère régionale du Kochersberg. Elle se caractérise par une géographie ondulée, la présence de houblonnières et de coteaux occupés des vergers. Les grands champs à perte de vue et l’absence de boisements créent un paysage très ouvert, doux, ayant tendance à s’uniformiser. Il s’agit finalement d’un paysage productif, qui doit faciliter l’activité agricole, ressource essentielle du territoire.

De nombreux noyaux urbains ponctuent régulièrement le territoire. Ceinturé par des vergers et implantés à la croisée des routes, l’urbanisation propose des franges douces et s’intègre au grand paysage. Toutefois, le processus de croissance urbaine en cours depuis plus de 50 ans modifie ces perceptions. En se résidentialisant, les villages perdent ces franges douces au profit de franges abruptes marquées par des haies, des formes urbaines moins compactes et l’absence de lien entre espace urbain et espace agricole. Par ailleurs, les entrées de ville se distendent par un phénomène de croissance le long des voies.

L’analyse aboutit à la production d’une carte des enjeux élaboré selon les critères de la Convention Européenne du Paysage (à protéger, à gérer et à requalifier) et hiérarchisé selon 3 niveaux (faible, moyen et fort).